Tellas (Italie)

Parasitism de TELLAS ( Bologna, Italie)
Espace EXPRESSIONS SMIP MACIF, Rue Thiers, Niort.
Du 21 Juin au 11 Septembre 2012.

100 m2 de sérigraphie ont été réalisés pour cette exposition, plus de 5000 insectes imprimés, le minimalisme de l’artiste italien Tellas maximalisé une fois de  plus, reproduisant en très grand nombre un motif simple, mais reposant aussi sur beaucoup d’autres paradoxes.
Les insectes sont individuellement innocents, mais leur grand nombre les mue en parasites, attisant une peur sous-jacente. Ils envahissent l’espace et le fuient à la fois, se cachant pour se protéger, mais provoquant en retour une peur de l’invasion, devenant aux yeux de l’homme un ennemi invisible, induisant une atmosphère pesante propre à tout thriller cinématographique. 
Leur habitat et leur environnement répondent à une logique tout aussi paradoxale. Les pierres, roches et branches sont en lévitation, abandonnant toutes leurs facultés physiques pour se focaliser vers un sens poétique.
La nature et ses habitants imposent dans cette exposition, et plus généralement dans le travail de Tellas, une loi qui leur est propre, bien loin de la cruelle loi de la nature.
Terremoto ( Tremblement de Terre en italien) est le titre de la vidéo est projetée pendant cette exposition, trace du recent séjour de Winterlong Galerie à Bologne.
Sur cette vidéo, filmée dans une usine désaffectée, peignent Tellas, Nemck, Roberto Ciredz et Loois, des pièces inspirée par la phobie de nouvelles secousses du tremblement de terre qui sévissait dans cette région de l’Italie à ce moment là.
Visible pendant presque 3 mois, cette exposition, et notamment ce sol d’insectes sera au cours du temps piétiné par les visiteurs. Symboliquement,  L’Homme reprendra possession de l’espace, effaçant ce qu’il considère comme inutile. Seul le sens poétique perdurera.

TERREMOTO – Bologne from Agence Capsule on Vimeo.

Vidéo filmée et réalisée par Noky Design.
A propos de l’artiste :
Tellas est né à Cagliari et a étudié aux Beaux-Arts de Bologne.
Il représente et rend abstrait la nature grâce à la peinture murale, l’illustration, différentes techniques d’impression comme la sérigraphie ou la gravure, ou encore des installations réalisées avec des objets d’usage courant. Les éléments essentiels de son travail sont faits de lumière, ombre, espace, formes, signes et légèreté.
Ces dernières années, il a peint dans différentes villes, participé à de nombreux festivals et collaboré avec des artistes liés à la scène street art européenne comme Ericailcane, Blu, Dem, 108, Moneyless, etc.
Depuis environ un an, il développe, avec l’illustratrice Martina Merlini, un projet appelé « Asylum », une analyse continue sur le monde des volatiles à travers des dessins, des techniques d’impression et des installations à base de matériaux naturels.
Durant l’été 2011, il a produit « On Marni », la première vidéo/animation pour la marque de mode Marni. Il a récemment conduit un atelier sur le thème de « la forme et l’espace » à l’école K.I.E., à Stavanger en
Norvège.
De plus, il a réalisé 3 murs extérieurs pour le festival Nuart, également à Stavanger en 2011, et est intervenu au festival street art de Katowice en Pologne en mars 2012 aux cotés de Moneyless, ou encore Mark Jenkins.
 
TELLAS vit et travaille à Bologne. 
http://www.tellas.org
http://www.flickr.com/photos/meditationdub
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Murs réalisés en parallèle de l’exposition :